Accueil > Société > Au fait, 2012 est l’année internationale des coopératives

Société

Au fait, 2012 est l’année internationale des coopératives

Organisation des Nations unies

jeudi 1er mars 2012


L’Organisation des Nations Unies l’Assemblée générale a adopté une résolution déclarant 2012 Année internationale des Nations Unies sur les coopératives le 18 décembre 2009.

La résolution de l’ONU intitulé « Les coopératives dans le développement social », reconnaît la diversité du mouvement coopératif dans le monde et exhorte les gouvernements à prendre des mesures visant à créer un environnement propice au développement des coopératives. Cliquez ici pour aller sur le site des Nations Unies IYC pour en savoir plus au sujet de la résolution de l’ONU et sur ​​les autres activités des Nations Unies IYC.

L’Année internationale des coopératives, ou IYC, célèbre une façon différente de faire des affaires, centrée sur les besoins humains et non sur la cupidité,et dans laquelle les coopérateurs possèdent et gèrent l’entreprise, pour s’en répartir collectivement les profits au lieu de les abandonner aux actionnaires.

Une Année internationale des coopératives permet d’attirer l’attention des gouvernements, de la communauté des affaires et, surtout, du grand public sur les avantages prévus du modèle coopératif.

Comme la voix mondiale des coopératives, la coopérative internationale Alliance cherche à tirer parti de l’Année internationale pour sensibiliser le public sur les coopératives à travers le monde.




Merci de soutenir Reporterre :

Info

  • L’agriculture mondiale va être durement affectée par le changement climatique

    Emilie Massemin (Reporterre)

    Sécheresses, pluies diluviennes, typhons, manque d’eau ou maladies, le changement climatique représente un risque majeur pour l’agriculture mondiale. Les rendements en céréales ont déjà commencé à baisser dans certaines régions du monde. Le continent africain est particulièrement touché.

  • A Sivens, les milices de la FDSEA multiplient les agressions dans l’impunité

    Grégoire Souchay (Reporterre)

    Un nouveau cap a été franchi ce mercredi dans la stratégie de la tension imposée par la FDSEA du Tarn. Alors qu’un convoi alimentaire tentait d’être acheminé depuis Gaillac pour alimenter la zone du Testet en vivres, les attaques des pro-barrages se sont multipliées. Récit d’une journée folle, devenue le quotidien à Sivens.

Tribune

  • Mieux vaut partager le travail qu’étendre le temps partiel

    Barbara Romagnan

    L’extension du temps partiel est une fausse bonne idée : elle se ferait surtout par les travailleurs précaires et par les femmes, accroissant les inégalités. Une réduction globale du temps de travail est une meilleure solution.