Accueil > Alternatives > La plus vieille maison en paille d’Europe... attend l’aide de (...)

Alternatives

La plus vieille maison en paille d’Europe... attend l’aide de tous

Réseau Français de la Construction en Paille

lundi 3 juin 2013


La maison Feuillette (plus ancien bâtiment en paille d’Europe) est à vendre !

Sa propriétaire a souhaité la céder à des personnes qui vont en prendre soin. Elle a donc pensé au RFCP (Réseau Français de la Construction en Paille) qui ne dispose pas des fonds nécessaires et qui lance donc une souscription pour pouvoir sauvegarder ce patrimoine unique.

La maison Feuillette a été construite en 1921 par l’ingénieur Feuillette qui cherchait une solution à la reconstruction du pays au sortir de la guerre. Elle est située à Montargis, à 90kms de Paris. Elle est habitée depuis plus de 90 ans et en vente depuis 1 an.

Sur une parcelle de 1500 m² la maison de 80 m² au sol sur 2 étages est orientée le long de la voirie. Malgré le lierre qui recouvre entièrement l’édifice, les murs enduits à la chaux ne présentent aucune détérioration, preuve de leur qualité d’exécution. A l’arrière, côté jardin, se trouve un grand hangar de 200m² construit selon la même technique d’ossature légère composite.

Pour en savoir plus sur la technique utilisée, consultez l’article de Sciences et Vie de 1921 sur le site de la maison Feuillette.

Le projet Feuillette

Le Projet Feuillette consiste à profiter de l’opportunité de la vente pour sauvegarder
la maison et faire de ce site un outil de communication, de promotion et d’expérimentation dans le domaine de la construction durable au travers de plusieurs volets :
· auscultation puis réhabilitation de la maison et de son hangar ;
· création d’un espace de formation / information / recherche ;
· construction sur le site de logements à loyers modérés.

1- La Maison Feuillette

En 1921, la construction de cette maison a suscité la curiosité de Gustave LAMACHE
journaliste scientifique au magazine « La Science et la Vie ». Il nous lègue un article d’époque sur le numéro 56 de ce magazine.

La surface habitable de la maison est de 110 m². Elle est construite sur 2 niveaux avec une ossature bois et un remplissage en bottes de paille enduites sur leurs deux faces. La paille toujours en excellent état est visible et accessible à la fois au RDC et au grenier. Les menuiseries, les sols, les parements intérieurs et extérieurs sont d’époque. Les travaux de restauration à mener sont relativement modestes.

2- Bureaux énergie positive / innovation

Le hangar va être exploité de deux manières :

- des bureaux passifs vont être construits en paille sous le hangar. Ils seront constitués de locaux utilisés pour réaliser de la Recherche, des formations, des conférences. Ils seront instrumentés et auront des parois “écorchées” qui pourront servir de support aux formations (gestion de l’étanchéité à l’air, transferts d’humidité etc.) ;

- exposition permanente de maquettes de parois échelle 1:1 sera disposée sous le hangar.
Cet espace sera construit progressivement dans le cadre de chantier-école encadrés par des professionnels.

3- De nouveaux habitats participatifs écologiques passifs

La parcelle est suffisamment vaste pour accueillir un nouveau bâtiment tout en préservant une grande partie du jardin et du potager existant. Ceci va être mis à profit pour construire des logements en paille qui vont permettre :
· d’appliquer les techniques de construction en paille contemporaines ;
· de réaliser les logements dans une démarche participative ;
· d’assurer l’équilibre de l’opération sur le long terme ;
· de faire vivre le site.

Ce projet est une opportunité unique pour promouvoir la construction en bottes de paille et prouver que le facteur 4 est atteignable dans des bâtiments neufs et rénovés.

Ainsi :
· construite en 1920 à Montargis en plein centre ville, la maison “Feuillette” est le plus ancien bâtiment au monde à ossature bois et remplissage en bottes de paille ;
· par une chance extraordinaire, des photos et un récit de chantier sont disponibles dans un article très complet publié en 1921 dans la revue “La science et la vie” ;
· bien qu’habitée sans discontinuer depuis sa construction, la maison est en bon état et n’a pas été rénovée. Elle est dans son état initial et pourra donc faire l’objet d’investigations et d’études fructueuses ;
· sur le site, se trouve aussi un hangar construit sur le même modèle d’ossature que la maison ;
· la parcelle est suffisamment grande pour pouvoir édifier un bâtiment supplémentaire bien orienté (sud, sud-est) ;
· une souscription mondiale a été lancée par le RFCP.
· le RFCP a besoin d’autres soutiens financiers pour pouvoir réaliser cette opération.

Nous avons besoin de vous !

Chaque don est important.
Pour sauvegarder la maison Feuillette, il suffit que nous soyons 25000 souscripteurs à 10€, 5000 à 50€, ou 1000 à 250€...

En soutenant cette action, vous donnez de la force à un réseau humaniste dédié à la
construction en paille. Le réseau vous offre en échange la garantie de continuer à
préserver la maison Feuillette, à oeuvrer activement pour le développement et la
reconnaissance de la construction écologique, considérée par ses acteurs comme une
solution majeure face aux immenses enjeux de ce siècle.



Source : Projet Maison Feuillette

Lire aussi : Lancement d’Alternatiba : « Si l’alternative est possible, qu’est-ce qu’on attend ? »

Info

  • La Voie est libre : le festival qui réenchante les autoroutes

    Barnabé Binctin (Reporterre)

    Dimanche, à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, une partie d’autoroute sera fermée à la circulation et ouverte aux piétons. Le Festival propose ainsi une réappropriation citoyenne et festive de ce symbole de l’omniprésence de la voiture, et ouvre une réflexion sur la mobilité et les énergies renouvelables.

  • Carnage et désolation : choses vues au Testet

    Isabelle Rimbert (Reporterre)

    Le massacre de la zone humide du Testet se fait à une vitesse sidérante. Face à la vision apocalyptique que laisse dans son sillage cette machinerie destructrice, l’œil du témoin est là pour garder en mémoire, donner à voir la réalité brutale. Afin de ne pas fermer les yeux et faire germer dans ces champs de désolation des graines de résistance. Images et vidéo recueillies sur la zone entre le 11 et le 13 septembre 2014.

  • Le jardin sans pétrole - Et dans la douceur du jardin assoupi, un passereau se mit à chanter...

    Christine Laurent (Reporterre)

    Jardiner dans la grande ville ? Difficile. Alors Christine s’échappe toutes les fins de semaine, pour maraîcher et observer la nature. -

    La chaleur sans pluie a fait souffrir le jardin. Il faut vite arroser et ré-ameubler la terre pour faire repartir les framboisiers, les noisetiers, les courges et les haricots... Et dans la douce fraîcheur qui monte alors du sol, prendre le temps d’un déjeuner champêtre à l’ombre du saule des oliviers et écouter le pépiement des passereaux.

Tribune

  • Les dix mesures à prendre pour sauver le climat

    Climate Space

    Le 23 septembre va se dérouler à New York le Sommet climat de l’ONU. Des mouvements sociaux du monde entier dénoncent ensemble l’emprise du secteur privé‏ sur les négociations. Ils proposent dix mesures pour sauver le climat. Selon eux, « le modèle industriel extractiviste et productiviste est la principale cause du problème ».

  • L’agroécologie ne peut être que paysanne

    Collectif d’associations

    On n’a jamais autant entendu parler d’agroécologie, et pourtant l’agriculture industrielle et intensive n’a jamais été aussi prégnante. C’est que les gouvernements, et en particulier le gouvernement français, « camoufle[nt] [leur] fuite en avant destructrice derrière le vocabulaire des alternatives. » Mais la seule agroécologie qui ait un sens doit être paysanne, sociale, écologique, et ancrée dans les territoires.