Accueil > Ecologie > Un forage de pétrole de schiste programmé le 3 août en Seine-et-Marne

Ecologie

Un forage de pétrole de schiste programmé le 3 août en Seine-et-Marne

Stop gaz de schiste

samedi 27 juillet 2013

Au coeur de l’été, la compagnie pétrolière Hess Oil France prévoit de forer à la recherche de pétrole de schiste en Ile-de-France. Un rassemblement d’opposants aura lieu le même jour.


Rassemblement au lieu-dit La Petite Brosse sur le territoire de la commune de Jouarre (77640).

ALERTE FORAGETROLE DE SCHISTE EN SEINE ET MARNE

Ce rassemblement aura lieu le samedi 3 août à partir de 14 heures, devant la plateforme d’exploration pétrolière érigée par l’entreprise Hess Oil.

Depuis le 14 juillet, le jour de la déclaration de François Hollande - « Tant que je suis président, il n’y aura pas d’exploration du gaz de schiste en France » - une foreuse est pourtant installée sur la plateforme de Jouarre.

Certes, à Jouarre, comme pour toutes les plateformes du bassin parisien, les pétroliers ne cherchent pas du « gaz de schiste », ils cherchent du « pétrole de schiste ». Et la déclaration du Président de la République ne concerne que le gaz.

Par ailleurs, le discours officiel de Hess Oil France, prétendant ne chercher que du « pétrole conventionnel », est en contradiction avec les documents administratifs les autorisant à forer.

Ces autorisations, données en 2010, concernent uniquement la recherche de pétrole « non-conventionnel », c’est-à-dire le « pétrole de schiste ».

Le démarrage du forage est imminent. Le 3 août, en venant devant la plateforme qui sera en activité ce jour là, vous pourrez dire votre opposition à cette première phase d’exploration du pétrole de schiste.



Source : Stop gaz de schiste

Photo : Collectif du pays Fertois - avec information sur le rassemblement du 3 août.

Lire aussi : Le gouvernement cède lentement mais sûrement sur le gaz de schiste

Info

  • A Roybon, en Isère, le massacre de la forêt a commencé

    Andrea Barolini (Reporterre)

    En Isère, le projet de Center Parcs de Roybon continue son passage en force. Avis défavorable de la commission d’enquête, opposition des habitants, scandale environnemental... rien n’y fait. Les travaux de défrichement de la forêt sont en cours. Les opposants ont déposé des recours juridiques et lancé des actions de désobéissance civile.

  • RENCONTRE de REPORTERRE : Projets inutiles, la victoire est possible !

    Au Testet comme à Notre Dame des Landes, à Gonesse comme à Roybon, à Bure et sur le Lyon Turin, les batailles contre les projets inutiles deviennent centrales. Alors que les luttes s’intensifient et remportent des vrais succès, Reporterre organise sa prochaine rencontre lundi 1 décembre : « La victoire est possible ! » Stratégies de luttes, coordination des opposants, résistance au discours des pouvoirs : la soirée promet d’être intense.

  • La couture devient tranquillement tendance

    Mathilde Gracia (Reporterre)

    À l’Atelier d’à côté, les adeptes apprennent à manier l’aiguille et le fil, retrouvant le plaisir de créer leurs propres habits. Une façon de faire artisanale, « anti-standardisation », qui conduit à prendre conscience du gaspillage de l’industrie du textile.

Tribune

  • Face aux drones de La Hague, la ridicule impuissance de l’Etat nucléaire

    CRILAN

    Le 14 novembre, un drone a une nouvelle fois survolé l’usine de traitement de plutonium de La Hague, mettant en évidence la vulnérabilité des installations nucléaires. Celles-ci seraient des cibles de choix pour un attentat, tant les moyens de surveillance mis en place frôlent le ridicule.

  • VIDEO - Loulou Jedi dit tout sur Tina, vieille star du X

    Nathalie Delhommeau (Reporterre)

    « Il n’y a pas d’alternative », Il n’y a pas d’alternative« , Il n’y a pas d’alternative » : dans cet écolo-coaching, Loulou JEDI démontre qu’il est plus que temps de cesser de se répéter cette petite musique thatchérienne et analyse les raisons du blocage de nos « élites » sur ce tube international « oil fashion ».