Accueil > Alternatives > 1 700 Hollandais deviennent propriétaires de leur électricité en 13 (...)

Alternatives

1 700 Hollandais deviennent propriétaires de leur électricité en 13 heures

Energie partagée

lundi 14 octobre 2013

Au Pays-Bas, une plate-forme de levée de fonds citoyens a permis de récolter 1,3 million € en seulement 13 heures auprès de 1 700 citoyens hollandais qui ont ainsi conjointement acheté leur propre éolienne.


La plate-forme Windcentrale a permis la vente des 6 648 parts coopératives de 200 € chacun, d’une éolienne Vestas de 2 MW. Avec cette récolte de fonds, elle a annoncé avoir atteint un record mondial de vitesse.

Chaque part correspond à 500 kWh de production d’électricité par an, sachant que la consommation moyenne d’énergie par ménage au Pays-Bas est de 3 500 kWh. Durant les 12 prochaines années, les 6 648 propriétaires seront directement connectés à cette éolienne et pourront consommer une partie de sa production.

En plus du prix des actions, les co-producteurs paieront également un forfait annuel de maintenance de la turbine (23 euros). Si les prix de l’éléctricité n’augmentent pas structurellement sur les 12 prochaines années, les bénéficiaires de cette production éolienne continueront de profiter de coûts d’éléctricité moins élevés que les autres consommateurs. Et si les prix de l’énergie s’envolent (ce qui est probable), les co-investisseurs feront de très importantes économies.

Windcentrale, basée à Amsterdam, a été fondée en 2010 dans le but d’accélérer la transition énergétique aux Pays-Bas. Au total, la levée de fonds via la plate-forme a déjà permis à près de 7 000 ménages d’acheter des parts d’éoliennes.

"On se doutait que les choses allaient bouger rapidement, mais personne n’avait anticipé cette ruée vers les parts éoliennes qui a eu lieu hier soir. Un nombre croissant de citoyens souhaitent générer leur propre électricité », indique Hans Reitsma, fondateur de Windcentrale.

« Installer des panneaux solaires sur son toit n’est pas toujours possible si bien que les parts d’éoliennes (...) donnent à toutes et à tous la chance de prendre les choses en main et de générer sa propre électricité renouvelable. En conséquence, l’intérêt pour nos parts coopératives d’éoliennes s’est révélé très important, et continue d’augmenter".


Source et image : Energie partagée

Lire aussi : En Allemagne, ce sont les citoyens qui mènent la transition énergétique

Info

  • Les médias alternatifs, leviers de la lutte contre le changement climatique

    Pascale Solana (Reporterre)

    Samedi 27 septembre à Paris, les Amis de Reporterre, collectif créé en juin dernier en soutien au quotidien de l’écologie, se sont retrouvés pour un débat animé par Antoine Lagneau. Thème : la place des médias dans la lutte contre le réchauffement climatique. On a surtout discuté des conditions d’existence des médias libres.

  • EXCLUSIF - Au Testet, l’Etat piétine la loi sur l’archéologie

    Grégoire Souchay (Reporterre)

    La France de M. Valls est-elle la Russie de Poutine ? Au Testet, Reporterre révèle que la législation protégeant le patrimoine archéologique a été totalement oubliée, malgré des preuves évidentes d’un patrimoine conséquent. L’Etat avait déjà « oublié » l’autorisation de défrichement.

    Cette révélation sur l’illégalité de la destruction intervient alors que, depuis lundi, la police intervient de nouveau très violemment sur le site.

Tribune

  • Reconstruire la politique ? A vous la parole, prenez-la !

    Les lecteurs de Reporterre

    Dans une semaine, la Rencontre de Reporterre : « L’écologie au coeur de la reconstruction politique ».

    Vous avez lancé le débat : à vous la parole, ici.

    Comment, selon vous, reconstruire la politique ?

  • L’agriculture intensive et le bétonnage détruisent les sols

    Frédéric Denhez

    En France, vice-championne du monde en étalement urbain, 26 mètres carrés de terres fertiles disparaissent chaque seconde. Et les terres cultivées sont pour la plupart dégradées par le mariage de la mécanique et du chimique de l’agriculture moderne. Mais de plus en plus d’agriculteurs retrouvent le respect des sols et sortent du carcan idéologique de l’agriculture intensive.

  • CHRONIQUE - Ils foncent dans le mur ? Une autre voie est possible !

    Vincent Liegey

    À regarder ce monde qui marche sur la tête, on aurait vite fait de perdre espoir... Mais la société fourmille d’énergie et d’inventivité pour imaginer d’autres possibles, des alternatives concrètes s’inventent chaque jour pour créer une société où le profit et la compétition ne sont pas les seuls horizons. Rassemblons-nous et gardons espoir !