Accueil > Alternatives > 1 700 Hollandais deviennent propriétaires de leur électricité en 13 (...)

Alternatives

1 700 Hollandais deviennent propriétaires de leur électricité en 13 heures

Energie partagée

lundi 14 octobre 2013

Au Pays-Bas, une plate-forme de levée de fonds citoyens a permis de récolter 1,3 million € en seulement 13 heures auprès de 1 700 citoyens hollandais qui ont ainsi conjointement acheté leur propre éolienne.


La plate-forme Windcentrale a permis la vente des 6 648 parts coopératives de 200 € chacun, d’une éolienne Vestas de 2 MW. Avec cette récolte de fonds, elle a annoncé avoir atteint un record mondial de vitesse.

Chaque part correspond à 500 kWh de production d’électricité par an, sachant que la consommation moyenne d’énergie par ménage au Pays-Bas est de 3 500 kWh. Durant les 12 prochaines années, les 6 648 propriétaires seront directement connectés à cette éolienne et pourront consommer une partie de sa production.

En plus du prix des actions, les co-producteurs paieront également un forfait annuel de maintenance de la turbine (23 euros). Si les prix de l’éléctricité n’augmentent pas structurellement sur les 12 prochaines années, les bénéficiaires de cette production éolienne continueront de profiter de coûts d’éléctricité moins élevés que les autres consommateurs. Et si les prix de l’énergie s’envolent (ce qui est probable), les co-investisseurs feront de très importantes économies.

Windcentrale, basée à Amsterdam, a été fondée en 2010 dans le but d’accélérer la transition énergétique aux Pays-Bas. Au total, la levée de fonds via la plate-forme a déjà permis à près de 7 000 ménages d’acheter des parts d’éoliennes.

"On se doutait que les choses allaient bouger rapidement, mais personne n’avait anticipé cette ruée vers les parts éoliennes qui a eu lieu hier soir. Un nombre croissant de citoyens souhaitent générer leur propre électricité », indique Hans Reitsma, fondateur de Windcentrale.

« Installer des panneaux solaires sur son toit n’est pas toujours possible si bien que les parts d’éoliennes (...) donnent à toutes et à tous la chance de prendre les choses en main et de générer sa propre électricité renouvelable. En conséquence, l’intérêt pour nos parts coopératives d’éoliennes s’est révélé très important, et continue d’augmenter".


Source et image : Energie partagée

Lire aussi : En Allemagne, ce sont les citoyens qui mènent la transition énergétique

Info

  • Les études sur les pesticides sont menées sans respecter la loi

    François Veillerette (Générations futures)

    Depuis 2009, la réglementation européenne impose de mener les évaluations de pesticides en prenant en compte toutes les études existantes. Or une enquête de Générations Futures et PAN Europe révèle que cette loi est bafouée. Dans un sens favorable aux fabricants de pesticides...

  • Testet : les lycéens se révoltent contre le massacre de la nature et la violence policière

    Grégoire Souchay (Reporterre)

    À Gaillac, Castres, Albi, des lycéens ont bloqué leur établissement pour protester contre la destruction de la zone humide. Pendant ce temps, la justice rejetait les recours des opposants, infligeant même une amende à l’association plaignante ! Tandis que le président du Conseil général a reconnu que le projet était... surdimensionné. Et les fonds européens pourraient ne pas financer le massacre. Une farce tragique et grotesque.

Tribune

  • CHRONIQUE - Je ne voterai pas la confiance

    Noël Mamère

    « Pourquoi entretenir l’illusion qu’une majorité continue à soutenir ce gouvernement ? » Noël Mamère refuse sa confiance au gouvernement Valls et s’en explique sur Reporterre : « Je ne laisserai pas au FN ou à Sarkozy, le monopole de l’opposition à ce pouvoir déliquescent qui est en train de tuer l’espérance de la gauche » et qui « agit délibérément contre l’écologie politique. »

  • Moins de croissance, c’est plus d’emploi

    Jean Gadrey

    Il n’est pas d’antienne plus tenace que celle de la croissance, rabâchée en choeur par les médias perroquets. C’est qu’il s’agit là d’une croyance quasiment mystique : « Pour combattre le chômage, il faut une croissance forte. » Mais en fait, moins de croissance serait au contraire bénéfique à l’emploi.