Accueil > À découvrir > Génération Végétale

À découvrir

Génération Végétale

Hugo Lebout (Natura Sciences)

dimanche 8 décembre 2013

Replanter la nature en ville. Comment créer sa ferme à la fenêtre de son appartement ou fabriquer ses bombes à graines pour fleurir les villes ? Comment faire la fête autour de légumes voués au rebut ? Quelles sont les plantes sauvages à manger près de chez vous ? Plus de 50 récits pour devenir un véritable citoyen du végétal en zone urbaine.


Qu’il s’agisse de fleurir les villes sauvagement, de planter des comestibles dans les espaces publics, de se divertir autour d’une soupe de légumes vouée au rebut, de manger local ou de penser les villes de demain, les initiatives de retour au végétal en milieu urbain pullulent. Génération végétale présente les initiatives de dix mouvements de cette nouvelle génération !

Guerrilla gardening, Incroyables Comestibles, Disco Soupe, Jardiniers urbains, architecture végétale, glanage, locavore, végan, zéro impact, villes en transition : ces mouvements sont nés à l’étranger et ont germé en France récemment grâce aux réseaux sociaux. Ils répondent à des problématiques économique, écologique, sociale, sanitaire et philosophique.

D’horizons sociaux et professionnels différents, les membres de ces mouvements partagent une envie commune : agir. Pour Disco soupe, l’idée sera de cuisiner ensemble et en musique pour en finir avec le gaspillage alimentaire. De son côté, le mouvement des incroyables comestibles cultive, partage et donne des légumes et des fruits cultivés par les habitants. Les jardiniers urbains quant à eux s’occupent de jardins partagés, des espaces collectifs gérés par des associations de quartiers.

On trouve également la guérilla jardinière qui cultive des terres vacantes, laissées à l’abandon. Elle lutte contre la rareté et l’abandon des espaces verts en milieu urbain. Un jardinage un peu différent se retrouve dans l’architecture végétale qui consiste à planter partout où cela est possible : murs végétaux, fermes urbaines, etc.

Des mouvements se développent aussi pour transformer notre alimentation : les locavores mangent local et de saison, les végétariens bannissent les protéines animales, les « zéro impact » refusent le superflu, réduisent, réutilisent, recyclent et compostent, pendant que les glaneurs préfèrent récupérer et consommer les invendus des supermarchés.

Enfin, ces mouvements s’inscrivent dans celui des villes en transition qui visent à réduire notre dépendance aux énergies fossiles. La plupart des projets s’articulent autour des énergies renouvelables, des transports propres, du développement de la solidarité entre les habitants, des réseaux de recyclage, voire le développement d’une monnaie locale.

Vous trouverez forcément dans ce livre un mouvement qui vous intéresse, plus de 50 fiches pratiques vous permettant de devenir un véritable citoyen du végétal en zone urbaine !


Génération végétale, Collectif de journalistes, Editions Les Arènes, 230 pages, 14,7€.



Source : Natura Sciences.

Première mise en ligne le 27 novembre 2013.

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

Info

  • Le jardin sans pétrole - Dans la brume hivernale, l’émerveillement naît des détails de la nature

    Christine Laurent (Reporterre)

    Jardiner dans la grande ville ? Difficile. Alors Christine s’échappe toutes les fins de semaine, pour maraîcher et observer la nature. - La brume hivernale a recouvert le jardin où règne une atmosphère laiteuse et glaciale. Mais l’émerveillement surgit devant les gouttelettes d’eau de pluie accrochées à la branche d’un arbre et des champignons qu’on croirait venus des fonds marins.

  • Pour lire à Noël : Décroissance et combat contre les multinationales !

    Jean-Pierre Tuquoi (Reporterre)

    Deux livres inspirants pour Noël : dans Vivre la simplicité volontaire. Histoires et témoignages, des interviews de décroissants variées et passionnantes, relatant leur expérience. Et avec Les usurpateurs. Comment les entreprises transnationales prennent le pouvoir, Susan George dresse un réquisitoire convaincant de la mainmise des groupes transnationaux sur nos sociétés.

Tribune

  • Reporterre sans publicité, sans capitalistes, et en accès libre. Il dépend de vous

    Sivens, Roybon, Mille Vaches : Reporterre est là, le premier. Mais aussi sur le climat, les OGM, l’agriculture biologique, le traité transatlantique, les alternatives, la réflexion sur les grands débats écologiques... Le quotidien de l’écologie se développe rapidement, sans publicité, sans capitalistes, et en restant en accès libre. Il dépend de l’appui des lectrices et des lecteurs.

  • Dans le monde, les défenseurs de la terre sont persécutés

    Isabelle Kawka

    Le harcèlement et les persécutions à l’encontre des défenseurs des droits à la terre sont de plus en plus plus féroces. C’est ce que met en lumière un rapport alarmant de l’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme, rendu public il y a quelques jours,

  • CHRONIQUE - Décroissant ! Qu’il est difficile d’avoir raison tout seul...

    Vincent Liegey

    Susciter le débat est difficile quand on s’attaque à la société de croissance. « Comment s’ouvrir sans pour autant rompre avec la pertinence de notre pensée ? Comment être radical sans sombrer dans l’extrémisme ? (...) Comment s’ouvrir à l’autre pour ne plus avoir raison tout seul ? Car avoir raison tout seul, c’est avoir tort. »