Accueil > Alternatives > Des cours universitaires en ligne et gratuits

Alternatives

Des cours universitaires en ligne et gratuits

Orchestre poétique d’avant-guerre

lundi 2 décembre 2013


L’Université catholique de Louvain, l’École normale supérieure, l’École normale supérieure de Lyon, l’École polytechnique, l’École polytechnique fédérale de Lausanne et l’Université de Montréal lancent le portail « Océan », ont annoncé les universités dans un communiqué commun lundi 18 novembre. Ce portail va structurer l’offre francophone de « formations en ligne ouvertes à tous » (FLOTs), des cours francophones en ligne gratuits.

L’Université catholique de Louvain, déjà présente sur une plate-forme internationale destinée à héberger des cours en ligne (edX), compte actuellement deux cours sur ce portail francophone. « Le rôle des universités c’est la construction et la diffusion du savoir. Ici on a une possibilité de diffusion moderne », explique Vincent Blondel, coordinateur du projet Océan pour l’UCL. « Nous n’avons pas d’intérêt financier, les cours sont gratuits. Il s’agit simplement du rôle sociétal de l’UCL. »

« Océan souhaite favoriser le développement d’une offre de FLOTs, qui contribuera à l’enseignement dans les régions francophones », indique le communiqué. « Il s’agit là d’un enjeu de taille pour les 220 millions de francophones dans le monde et les 100 millions de personnes apprenant le français. » « Ces cours permettent à tout un chacun de suivre un cours qui l’intéresse, peu importe sa localisation », indique Vincent Blondel. « Près d’un tiers des gens qui suivent un cours en ligne le font par simple intérêt. Puis il y a aussi les étudiants qui ne sont pas encore inscrits et qui veulent s’informer sur les cours et leurs degrés d’exigence. » Le portail Océan devrait à terme proposer des cours de toutes les facultés de différentes universités francophones belges et internationales.


Source : Opa-infos.

Ecouter aussi : Pourquoi l’éducation populaire va-t-elle contre la fatalité ?.

Info

  • La compagnie Senoble menacée de boycott si elle achète le lait des Mille vaches

    Barnabé Binctin (Reporterre)

    Alors que le blocage des Mille vaches a eu lieu lundi et qu’une recontre doit avoir lieu au ministère de l’Agriculture ce mardi, la pression s’accroit sur les consommateurs du lait de l’usine agro-industrielle. Les indices se resserrent autour de la marque Senoble, qui est menacée de boycott par les consommateurs.

  • « Dans trois ans, nous serons dans l’opposition »

    Entretien avec Jean-Vincent Placé

    Sénateur et figure éminente d’Europe Ecologie Les Verts, Jean-Vincent Placé s’entretient sur le fond avec Reporterre. Son choix : l’alliance avec le PS et le gouvernement, seul moyen selon lui de faire avancer l’écologie en politique. Evoquant le Brésil et le progrès de Marina Silva, il juge qu’au centre, l’écologie peut devenir l’axe de recomposition de la politique française. Mais plus tard : car la cure d’opposition est annoncée.

Tribune

  • CHRONIQUE - Je ne voterai pas la confiance

    Noël Mamère

    « Pourquoi entretenir l’illusion qu’une majorité continue à soutenir ce gouvernement ? » Noël Mamère refuse sa confiance au gouvernement Valls et s’en explique sur Reporterre : « Je ne laisserai pas au FN ou à Sarkozy, le monopole de l’opposition à ce pouvoir déliquescent qui est en train de tuer l’espérance de la gauche » et qui « agit délibérément contre l’écologie politique. »

  • Moins de croissance, c’est plus d’emploi

    Jean Gadrey

    Il n’est pas d’antienne plus tenace que celle de la croissance, rabâchée en choeur par les médias perroquets. C’est qu’il s’agit là d’une croyance quasiment mystique : « Pour combattre le chômage, il faut une croissance forte. » Mais en fait, moins de croissance serait au contraire bénéfique à l’emploi.